Comment débuter un mail en anglais ?

Vous écrivez un mail en anglais et hésitez sur la formule à utiliser pour le débuter ? Ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit !

Nous y voilà. Nous sommes devant notre ordinateur, prêts et motivés à écrire notre mail en anglais… Catastrophe : nous bloquons dès le démarrage pour saluer notre interlocuteur. Cette première étape est déterminante puisqu’elle va donner le ton de notre mail : poli, sec, chaleureux…

Et pourtant, la méthode est directe. Il n’y a qu’un seul critère à identifier : la nature de notre relation avec le destinataire.

Identifier la nature de votre relation

Il n’y a en fait que 3 cas principaux : relation formelle, relation informelle, destinataire inconnu. Voici quelques exemples :

Relation formelleRelation informelleDestinataire inconnu
Votre patron, un client, un fournisseur etc.Un collègue, un employéUn service global (comptabilité, commercial etc.)

Bien entendu, toutes les nuances sont possibles. Aux USA et en Angleterre, il n’est pas rare que la relation avec son patron soit très informelle et qu’on l’appelle par son prénom. Il ne faut pas non plus oublier la culture de l’entreprise et s’adapter en conséquence.

Choisir la bonne formule

En résumé, voici les quelques formules à connaître pour faire face à quasiment toutes les situations :

Relation formelleRelation informelleDestinataire inconnu
Votre patron (formel), un client, un fournisseur etc.Un collègue, un employé, votre patron (informel)Un service global (comptabilité, commercial etc.)
Dear Sir, Dear Madam,

Good morning Mrs Smith,

Dear Mr Smith,
Hi John, Hey John,

Good afternoon John,

Hey everyone,

To whom it may concern,

Un bon conseil : en cas de doute, privilégiez les « Good morning » et « Good afternoon ». On ne se trompe jamais avec ces formules.

Last but not least

Un dernier mot avant de vous laisser démarrer votre e-mail. Sachez qu’en anglais nous écrivons un e-mail (ou email) et non un mail. En effet, le terme mail est réservé aux courriers physiques : une lettre, une carte postale etc.

Voilà, vous savez tout. Du moins pour démarrer l’e-mail :-). Maintenant, il faut l’écrire et là aussi, il y a des erreurs à ne pas commettre ! Nous les examinerons dans notre prochain post.


Articles